//
Vous lisez...
Blog

ÉVÉNEMENT « Femmes dans la déportation : transmettre d’hier à aujourd’hui »

La journée « Femmes dans la déportation : transmettre d’hier à aujourd’hui. Actualité de la recherche, histoires singulières et défis contemporains », organisée le 24 septembre au CESE, a pour sujet la place des femmes déportées depuis la France dans l’histoire et la mémoire.

Elle s’inscrit dans le cadre du partenariat signé entre le CESE et la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD) « Mémoire et Vigilance », qui à l’occasion du 75e anniversaire de la fin des camps de déportation, ont organisé plusieurs initiatives dont cette journée.


Deux rescapées du camp de Bergen-Belsen, avril 1945. © Imperial War Museum

Elle se déroulera en 3 temps : 

  • Une 1ère session historique et historiographique, qui fera le point sur les avancées de ces dernières années 
  • Une 2ème session, autour de l’écriture de l’histoire par les survivantes avec leurs témoignages   
  • Une 3ème séance autour du travail de mémoire des femmes confrontées aux crimes de guerre et aux génocides dans le monde contemporain.

LE PROGRAMME DÉTAILLÉ
Accueil à partir de 9h

Introduction de 9h30 à 9h45 : Présentation et conception générale 

Par Philippe Mezzasalma, Serge Wolikow et Benoît Garcia

1ère session à 9h45 
Un sujet au coeur de nouvelles recherchesCoordination Pierre-Emmanuel DufayelLes sujets abordés : 

  • La part des femmes dans la déportation de répression depuis la France, par Arnaud Boulligny, chercheur à la FMD de Caen  
  • Femmes déportées et déportation des femmes : quelles spécificités ? Par Pierre-Emmanuel Dufayel, Professeur d’histoire et doctorant à l’Université de Normandie 
  • Les femmes dans l’historiographie de la déportation de répression : axes et perspectives de recherches, par Philippe Mezzasalma, Conservateur de bibliothèque à la Bibliothèque Nationale de France et docteur
  • Une spécificité régionale : la répression et la déportation des femmes dans le Nord (1940 – 1944) par Catherine Lacour-Astol, docteure en histoire à Sciences Po-Paris et Inspectrice pédadogique Régionale à l’Académie de Lille.
     

2ème session de 13h15 à 15h15 
Parcours et figures de la déportation : du témoignage à l’écriture de l’Histoire 

Coordination Cécile Vast

Les sujets abordés :   

Les dessins des déportées de Jeanette L’Herminier seront également présentés lors de cette session.

3ème session de 15h30 à 17h30
Enjeux de transmission et liens avec des combats  contemporains 

Coordination Raphaëlle Manière et Benoît Garcia

Les sujets abordés : 

  • Le rôle des associations de déportées dans la transmission de l’expérience de la déportation, par Philippe Mezzasalma 
  • Francine R : la bande dessinée au service de la mémoire de la déportation, par Boris Golzio, auteur de BD
  • Les femmes en Amérique latine contre la répression, par Beatriz Rajland de l’Université de Buenos Aires  
  • Les femmes du Rwanda : du combat pour la justice, par Dafroza Gauthier, Cofondatrice du collectif des parties civiles pour le Rwanda.

De 17h30 à 17h45

Conclusions du CESE et de la FMD

Ont déjà annoncé leur participation à cette journée :

À propos de fmd

Fondation reconnue d'utilité publique

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Fondation pour la mémoire de la déportation

La FMD n’est pas responsable du contenu des manifestations et des ouvrages présentés sur ce site

The FMD does not assume any liability or responsibility for the content of the events or works shown on this web side

Die FMD übernimmt keinerlei Verantwortung für die hier vorgestellten Publikationen und deren Inhalte

%d blogueurs aiment cette page :