//
Nord Pierre

Auteur: NORD  Pierre

Titre: Eleuthère à l’assaut  de la division Hohenstaufen

Revue: L’histoire de la résistance vécu par…, historama hors série nr. 14

« Le premier P.C. du réseau Eleuthère, au troisième étage du 7, quai voltaire. L’Organisation de résistance s’appela d’abord S.R. Villars, puis réseau Eleuthère, du nom de cet évêque de Rome que les barbares aryens assassinèrent au 2ieme siècle. Il existe à Paris une petite rue Saint- Eleuthère, dans le XVIII arrondissement, quartier de Montmartre. Eleuthère couvrait en fin 1943 l’ensemble du territoire national. Au lendemain de la Libération, le réseau comptait 8 fusillés, 20 assassinés, 6 disparus, 62 déportés sur 149 agents principaux. « 

Les commentaires sont fermés.

Fondation pour la mémoire de la déportation

La FMD n’est pas responsable du contenu des manifestations et des ouvrages présentés sur ce site

The FMD does not assume any liability or responsibility for the content of the events or works shown on this web side

Die FMD übernimmt keinerlei Verantwortung für die hier vorgestellten Publikationen und deren Inhalte

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :