//
Récupération d’archives privées

Actuellement, le temps passant, bien des détenteurs d’archives de la Résistance ou de la Déportation sont inquiets pour l’avenir de leurs documents. Ils souhaitent en assurer la préservation définitive en vue d’études historiques ultérieures, mais ils ne savent à qui s’adresser pour obtenir des conseils et des garanties.

La Fondation de la Résistance, la Fondation pour la mémoire de la déportation, le ministère de la Défense (direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives) et le ministère de la Culture (direction des Archives de France) se sont associés pour élaborer ce guide pratique à votre attention, que vous soyez:

  • détenteur d’archives personnelles sur la Résistance ou la Déportation, en raison de vos activités passées ou par suite du décès d’un proche,
  • liquidateur d’un mouvement ou d’un réseau de Résistance, ou responsable d’une association ou d’une amicale de résistants,
  • responsable d’une association de déportés,
  • animateur d’un musée de la Résistance et de la Déportation qui détient des archives.

Vous trouverez dans ce guide les informations et les recommandations les plus essentielles sur les archives et leur sauvegarde. Les coordonnées des responsables des archives au sein des deux Fondations y figurent aussi. N’hésitez pas à leur téléphoner ou à leur écrire. Ils sont à votre disposition pour répondre à toutes vos interrogations.

Enfin, vous pourrez, si vous le désirez, solliciter les conseils de la « commission archives » créée par les quatre organismes à l’origine de ce guide.
Cette commission mixte se veut un lieu de concertation permanent sur l’avenir des
archives de la Résistance et de la Déportation. Elle a pour objectif de proposer à
chaque détenteur d’archives la solution la plus appropriée concernant le lieu et les
modalités de dévolution de ses documents.

Vous êtes évidemment libre de suivre ou non les recommandations de la commission. Dans tous les cas, en vous adressant à elle, vous permettrez d’améliorer la connaissancedes fonds d’archives existants et de leur localisation.

 

en allemand, auf Deutsch:
https://fondationdeportation.wordpress.com/recuperation-d-archives-privees/privatarchive/

Les commentaires sont fermés.

Fondation pour la mémoire de la déportation

La FMD n’est pas responsable du contenu des manifestations et des ouvrages présentés sur ce site

The FMD does not assume any liability or responsibility for the content of the events or works shown on this web side

Die FMD übernimmt keinerlei Verantwortung für die hier vorgestellten Publikationen und deren Inhalte