//
Cérémonies d’hommage au Bâtonnier Charles Bedos

Cérémonie d'homage au Bâtonnier Charles Bedo

Cérémonies d’hommages au Bâtonnier Charles Bedos
De la défense de Jean Robert et Vincent Faïta à la déportation
Palais de justice de Nîmes : 11 décembre 2008 , 29 mars 2010

Ce livre rend hommage à un Bâtonnier du Barreau de Nîmes : Maître Charles Bedos. Avocat durant la guerre de 39/45, il n’hésite pas une seconde, aux côtés du jeune Avocat M° Maurice Delran. à prendre la défense de deux jeunes communistes qualifiés de terroristes par
la police de Vichy, Jean Robert et Vincent Faïta. Ajouté à d’autres actes de résistance, tel la traduction de messages en provenance d’Italie qu’il interceptait, cela lui valu d’être arrêté par la gestapo et déporté au camp de Mauthausen après le passage obligé par le camp de Royallieu à Compiègne. ll vivra l’horreur indicible durant de longs mois, échappa à une mort certaine par la force du destin et d’une volonté sans faille de demeurer un homme avec d`autres de ses camarades.

De retour à Nîmes, Maître Charles Bedos devient le président de la fédération des déportés et à ce titre, rencontre les survivants de cette barbarie afin de témoigner. Il le fit dans un discours mémorable le ler septembre 1945 dans les arènes de Nîmes aux côtés de Pierre Bourdan, Jean Oberlé, tous deux journalistes à la radio de Londres.

Le 11 décembre 2008, une cérémonie avait lieu pour honorer sa
mémoire, symboliquement dans le Palais de justice. La présente édition rend compte de la cérémonie au cour de laquelle fut apposée une plaque en hommage à Maître Bedos sur le mur du Palais de justice en présence de Jean Louis Debré, Président du Conseil Constitutionnel, le 29 mars 2010, date anniversaire du proces de Jean Robert et Vincent Faïta.

Ce livre n`aurait pas été complet sans le témoignage de sa veuve, Madame Charles Bedos, comme elle aime à se faire appeler. Un entretien fut donc réalisé afin contribuer à lf`indispens’able travail de mémoire.

Commander cet ouvrage
10€

 

Les commentaires sont fermés.