//
En Jeu. Histoire et mémoires vivantes n° 6

En Jeu 6DU TÉMOIGNAGE AUTOUR DE JEAN NORTON CRU

Dossier coordonné par Charlotte Lacoste et Bruno Védrines

La Première Guerre mondiale consacre l’émergence d’un nouveau genre littéraire sur la scène éditoriale européenne : le témoignage. Rares furent ceux qui s’avisèrent, à l’époque, de la valeur inestimable des écrits de combattants stupéfaits par ce qu’ils avaient découvert au front et déterminés à faire connaître aux vivants le vrai visage de la guerre. La clairvoyance de Jean Norton Cru (1879-1949) n’en est que plus remarquable, lui qui passa vingt-huit mois dans les tranchées et quinze ans à s’interroger sur la forme que ses compagnons d’armes avaient choisi de donner à leurs écrits. Dans Témoins (1929), il mène de front un double projet de critique des témoignages et de valorisation du genre – les deux gestes étant indissociables. Toutefois son entreprise, novatrice et radicale, s’est vue contestée dès l’origine, donnant lieu dans l’entre-deux-guerres à une bataille critique qui a encore connu quelques répliques à l’orée du XXIe siècle, et dont on n’a pas fini aujourd’hui de sonder les enjeux idéologiques.

En démontrant l’intérêt à la fois documentaire et littéraire de textes passés souvent inaperçus, Jean Norton Cru initia une réflexion qui continue, un siècle plus tard, de nourrir la recherche au sein des diverses disciplines confrontées à la question du témoignage et aux œuvres nées dans le sillage des crimes de masse.

 

 

Sommaire
Chronique didactique

COMMENT SE PROCURER LA REVUE

ACHAT À L’UNITÉ : 17 €

ABONNEMENT ANNUEL – 2 numéros
Prix (frais de port inclus) : 30 €

Bulletin d’abonnement annuel En Jeu à télécharger 

Règlement:
– par virement direct en indiquant l’objet : « ABONNEMENT REVUE EN JEU » (les coordonnées bancaires vous seront envoyées par mail)

ou

– par chèque, à l’ordre de la Fondation pour la mémoire de la déportation.

Diffusion – Distribution : Presses universitaires du Septentrion

http://www.septentrion.com/fr/revues/en-jeu/

Les commentaires sont fermés.

Fondation pour la mémoire de la déportation

La FMD n’est pas responsable du contenu des manifestations et des ouvrages présentés sur ce site

The FMD does not assume any liability or responsibility for the content of the events or works shown on this web side

Die FMD übernimmt keinerlei Verantwortung für die hier vorgestellten Publikationen und deren Inhalte