//
Tatiana de Rosnay : Elle s’appelait Sarah

Scan122Tatiana de Rosnay
Elle s’appelait Sarah
Ecrit 2006, traduit en français 2007

Roman traduit de l’anglais par Agnès Michaux, Pour ne pas l’oublier.

Paris. 2002. Julia Jarmond, journaliste américaine, est chargée de couvrir la commémoration du Vél d’Hiv. Découvrant avec horreur le calvaire de ces familles juives qui furent déportées à Auschwitz, elle s’attache en particulier au destin de Sarah et mène enquête jusqu’au bout, au péril de ce au’elle a de plus cher.

Paris. 16 juillet 1942. A l’aube de la police française fait irruption dans un appartement du Marais. Paniqué, le petit Michel se cache dans un placard. Pour le protéger, sa grande sœur l’enferme et emporte la clef, en lui promettant de revenir. Mais elle fait partie des quatre mille enfants raflés ce jour-là.

Tatiana de Rosnay ne craint pas d’attaquer de front une page sombre de l’histoire française.

Au sujet de l’auteur
Née en 1961, Tatiana de Rosnay vit depius vingt-cinq ans à Paris. Scénariste et journaliste, elle travaille notament pour Elle et Psychologies. Elle s’appelait Sarah, son neuvième roman est le premier qu’elle écrit en anglais, sa langue maternelle. Dix-neuf pays en ont déjà acquis les droits.

Prix: 22 €

Commander cet ouvrage

Les commentaires sont fermés.

Fondation pour la mémoire de la déportation

FMD in English

English

FMD auf Deutsch

Suivez-nous sur

Soundcloud
décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031