//
Expo « La fin du système concentrationnaire… »

La fin du système concentrationnaire : le retour à la liberté des déportés

Exposition réalisée par la Fondation pour la mémoire de la déportation

En avril 2010, à l’occasion du 65e anniversaire de la libération des camps de concentration, l’équipe de la Fondation a réalisé une exposition de 30 panneaux retraçant l’histoire de la fin du système concentrationnaire nazi.

Pourquoi ? Pour les raisons suivantes :

  • les conditions dans lesquelles les camps ont été progressivement atteints et libérés par les armées alliées sont mal connues.
  • la désintégration progressive des structures de commandement du Reich et de la SS ont entraîné des décisions et des interprétations parfois différentes chez les responsables nazis, les commandants des camps et leurs subordonnés, débouchant sur des crimes nouveaux ou au contraire sur la désobéissance, la peur d’obéir, parfois l’incapacité d’exécuter les ordres.
  • le rôle des comités internationaux de résistance clandestine a pu peser de façon différente dans les ultimes journées précédant l’arrivée des libérateurs.
  • des drames ont jalonné les étapes d’une libération qui n’en finissait pas d’arriver et qui pour beaucoup est intervenue trop tard.
  • les images diffusées à l’époque sans recul ni analyse historiques, ont rendu confuse la perception des choses dans l’opinion mondiale, confrontée à des images de cadavres filmées ou prises dans les « mouroirs ».
  • on se souvient peu de ce que furent le retour et la réinsertion des survivants dans leur pays, dans un tissu social profondément marqué par la guerre et ses séquelles.

L’exposition en trente panneaux

L’exposition débute par trois panneaux rappelant la réalité du système concentrationnaire et génocidaire ainsi que son ampleur, le quatrième panneau étant consacré à l’agonie du Reich. Elle se poursuit avec un court rappel chronologique des premières libérations de camps intervenues à l’est comme à l’ouest (panneaux 5 et 6) en 1944. Elle se poursuit avec un aperçu de la situation à l’intérieur des camps à l’approche des Alliés au printemps 1945 (panneaux 7, 8 et 9) et évoque le rôle des organisations clandestines. Elle retrace les conditions dans lesquelles les autorités ont organisé l’évacuation des détenus, à pied ou parfois par d’autres moyens, et évoque les intentions qui ont pu sous-tendre la décision « d’évacuer » ainsi que les circonstances qui ont entouré l’évacuation. Le panneau 18 présente les mouroirs (constitués en divers points dès 1944 et début 1945) et dont le principal fut le camp de Bergen-Belsen.
Les panneaux 19, 20 et 21 évoquent les tragédies qui ont précédé, accompagné ou suivi l’évacuation et les marches de la mort.
Les panneaux 22 à 28 décrivent ce que les Alliés ont trouvé en arrivant et les circonstances dans lesquelles sont intervenues certaines libérations.
Enfin, les panneaux 29 et 30 amènent le visiteur à réfléchir sur la complexité des retours des détenus, sur leur confrontation avec un monde dont ils avaient rêvé mais dont ils avaient perdu les clés de compréhension, sur une réalité bien différente que celle qu’ils avaient imaginée des mois ou des années durant.

Les 30 panneaux sont disposés dans un container cylindrique en toile incluant un pied support à déployer et disposer à même le sol. L’installation ne nécessite aucun support mural.

Voir tous les panneaux (liens vers le site)

Panneau 01 | Panneau 02 | Panneau 03 | Panneau 04 | Panneau 05 | Panneau 06
Panneau 07 | Panneau 08 | Panneau 09 | Panneau 10 | Panneau 11 | Panneau 12
Panneau 13 | Panneau 14 | Panneau 15 | Panneau 16 | Panneau 17 | Panneau 18
Panneau 19 | Panneau 20 | Panneau 21 | Panneau 22 | Panneau 23 | Panneau 24
Panneau 25 | Panneau 26 | Panneau 27 | Panneau 28 | Panneau 29 | Panneau 30

Condition de cession

L’exposition se compose de 30 panneaux autonomes accompagnés chacun d’une structure de soutien (pied et barre de maintien verticale).

Poids panneau + structure : 2,2 kg
Poids panneau + structure + tube de protection : 3 kg

Chaque panneau mesure 2 m de hauteur sur 80 cm de largeur, l’empâtement au sol représente 80 x 30 cm une fois le support déployé. L’exposition peut être louée (15€ par semaine), sous réserve de disponibilité d’un jeu de panneaux (17 collections circulent), et moyennant la souscription d’une assurance pour un montant de 4 500 € ainsi que la prise en charge des frais d’acheminement aller et retour par transporteur.

L’exposition est livrée à l’adresse qui vous convient ou à retirer dans les locaux de la Fondation.

Renseignements et commandes
Cyrille Le Quellec
Tél. 01 47 05 81 26
E-mail : internement.centredoc@fmd.asso.fr

 

en allemand, auf Deutsch:
https://fondationdeportation.wordpress.com/expo-la-liberation-des-camps-de-concentration/ausstellung-die-befreiung-der-konzentrationslager/

Les commentaires sont fermés.

Fondation pour la mémoire de la déportation

FMD in English

English

FMD auf Deutsch

Suivez-nous sur

Soundcloud
décembre 2017
L M M J V S D
« Nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031