//
Vous lisez...
Actualités, Blog, Manifestations

Manifestations| CERCIL

Olivet


 

Le sauvetqgeLe sauvetage des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale et les formes de résistance

Mardi 19 avril 2016 à 18hà la Bibliothèque d’OlivetInauguration – Exposition

Alors que le gouvernement de Vichy collabore activement aux persécutions et à la déportation, les trois quarts des Juifs de France sont sauvés par ceux que l’on nomme « les Justes ». En s’appuyant sur quelques parcours individuels, l’exposition, créée par le Cercil, rend compte de la portée des actes de sauvetage accomplis par la population française dans un contexte de persécution des Juifs. En présence d’Éliane Amrofel-Klein et de Bernard Klein qui relateront leurs parcours d’enfants cachés.

Organisée avec la ville d’Olivet.
Visites guidées et ateliers pour les scolaires, à la Bibliothèque d’Olivet, inscriptions au Cercil au 02 38 42 03 91.

Suivie d’une Projection
Les Justes

Film(film documentaire de Nicolas Ribowski, 52 min., 2007, Injam Production)
Film réalisé en partenariat avec le Comité Français pour Yad Vashem et avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
Ce documentaire recueille des témoignages de Justes et de personnes sauvées grâce à des réseaux clandestins ou à des hommes et des femmes qui, au mépris du danger et des risques encourus, ont sauvé l’honneur de la France à une époque où celle-ci avait sombré.
Organisée avec la ville d’Olivet.
En présence du réalisateur Nicolas Ribowski


Samedi 23 avril 2016 à 15h30 & 20h30
au Théâtre du Poutyl d’Olivet

FilmThéâtre
Prendre le bon dieu de vitesse

avec Muriel Beckouche et Bernard Klein, Compagnie Du Premier Coup, adaptation et mise en scène Pierre Borker,
D’après le livre d’Hanna Krall éd. Gallimard
Pierre Borker a adapté le livre Prendre le bon dieu de vitesse. Il s’agit d’un texte authentiquement littéraire, mais qui conserve les traces de ce qui fut son point de départ : un dialogue entre Hanna Krall et Marek Edelman, un des rares survivants parmi les cinq commandants de l’insurrection du ghetto de Varsovie. Hanna Krall ne cherche pas à saisir le fait historique dans sa globalité, mais s’interroge sur la manière dont Marek Edelman a vécu l’insurrection. C’est de là que part cette pièce de théâtre, en mettant en scène un dialogue brutal, dérangeant, parfois cru ou faisant preuve d’une ironie froide. Sur scène, la réalité des faits et leur interprétation sont passées au crible de la mémoire, de la réflexion et du temps écoulé.
Organisé avec la ville d’Olivet.
Entrée libre – réservations vivement conseillées au 02 38 69 83 03.


Prochainement
Organisé avec la MJC d’Olivet
Jeudi 19 mai 2016 à 20h30 au Moulin de la vapeur à Olivet
TheatreConcert
YAT [Yiddish Atmospheric Touch]

Bruno Girard, chant et violon, et Denis Cuniot, piano, interprètent un répertoire composé de musiques klezmer, tsiganes et de chants yiddish
Si on demande à Bruno Girard, violoniste et co-fondateur de Bratsch, pourquoi il chante en yiddish, il répond que le yiddish lui convient mieux que l’anglais, que les textes et mélodies sont magnifiques et qu’il a envie de faire partager cette partie de notre patrimoine européen.
Denis Cuniot, pianiste et compositeur, a donné au genre klezmer ses lettres de noblesse françaises. Grand pionnier du renouveau klezmer en France, il joue les musiques juives à sa façon, un peu décalée. Il guette chaque phrase chantée, l’habille, lui tisse un tapis, un ciel, des fenêtres qu’il s’empresse d’ouvrir…
Par son jeu fluide, son esthétique dépouillée et son art de la suggestion, il crée une intimité avec cette musique populaire des communautés juives d’Europe centrale. Pulsation traversée de joie et de douleur, de douceur et d’énergie.
TP : 12€ / TR : 8€ / TPAC : 6€
Les adhérents du Cercil bénéficient du tarif réduit.
Réservation vivement conseillée au 02 38 63 66 60.
Organisé par la MJC d’Olivet et le Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv

À propos de fmd

Fondation reconnue d'utilité publique

Discussion

Les commentaires sont fermés.