//
Vous lisez...
Actualités, Blog, Lettres d'information

LETTRE D’INFORMATION du MRN décembre

 

Venir au Musée de la Résistance nationale

En raison de la préparation du transfert du Musée de la Résistance nationale dans le bâtiment Aimé Césaire, le musée est désormais ouvert pour les groupes sur réservation et pour les visiteurs individuels uniquement les samedi et dimanche entre 14 heures et 18 heures. Le musée est ouvert chaque année pour les Journées européennes du Patrimoine.

Le Centre d’archives du musée est fermé aux chercheurs en vue de la préparation de la rénovation et de l’agrandissement du Musée de la Résistance nationale.
Tous les engagements pris dans le cadre de conventions sont néanmoins honorés.
Le Centre de conservation et de consultation reste ouvert aux donateurs et aux bénévoles.

 

Résistance, le dossier pédagogique réalisé par le MRN sur le thème du CNRD est disponible



Fermeture exceptionnelle du MRN durant les vacances de NoëlCette année, le MRN à Champigny-sur-Marne fermera ses portes du 22 décembre 2017 au 8 janvier 2018 pour les vacances de fin d’année. L’équipe du MRN, ses administrateurs et son personnel profitent de cette lettre d’information pour vous souhaiter à tous de très belles fêtes.

Espace Césaire

Pour l’aider à bâtir son projet de musée nouveau, le MRN a recruté par procédure de marché public une équipe sur une mission d’assistance à la maîtrise d’œuvre muséographique. Le MRN s’adjoint ainsi des compétences en scénographie, graphisme, éclairage et conservation préventive. Douze équipes ont souhaité concourir cet été ; cinq d’entre elles ont été retenues pour présenter un projet et une première spatialisation des espaces. C’est l’équipe franco-italienne Greppi-Saladin qui a été retenue et qui accompagnera le MRN dans l’élaboration de son projet.Comme chaque année, le Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne publie une brochure pédagogique de 32 pages sur le thème du Concours national de la Résistance et de la Déportation.
Cette année le sujet porte sur « S’engager pour libérer la France ».

Le dossier peut être téléchargé gratuitement sur le site du MRN en suivant ce lien.

Les abonnés à Notre Musée, la revue du MRN, recevront très prochainement ce dossier avec le numéro du quatrième trimestre.


« S’engager pour libérer la France » : rencontres pédagogiques sur le thème du CNRD

Dans le cadre du Concours national de la Résistance et de la Déportation, le MRN organise en Île-de-France et ailleurs des rencontres pédagogiques pour aider les élèves et leurs professeurs à sa préparation. À l’invitation de l’AMRC, Éric Brossard, professeur relais du MRN, est intervenu devant 40 enseignants le 15 novembre à Nantes.

Le 6 décembre, à Créteil, une seconde rencontre co-organisée par le MRN, le département du Val-de-Marne, la préfecture et les services départementaux de l’Éducation nationale en Val-de-Marne a rassemblé dans la salle des fêtes de l’Hôtel du département plus de 230 élèves.

Les interventions ont permis de dégager les enjeux du concours et de mettre en perspective le thème de l’année. Éric Brossard a évoqué le parcours croisé de deux jeunes Français libres engagés au sein des Forces françaises aériennes à partir de fonds d’archives du musée. Guy Krivopissko, conservateur honoraire du MRN, a rappelé les engagements des femmes résistantes et ceux exprimés dans les dernières lettres de fusillés. Thomas Fontaine, directeur du MRN, a souligné les particularités de l’engagement des cheminots dans la Résistance jusqu’à la Libération. Des extraits de témoignages et de films ont été projetés aux élèves.

[Crédit photo : CD94]


Intervention dans le cadre d’une formation de l’Éducation nationale

Le 28 novembre, Éric Brossard et Thomas Fontaine sont intervenus lors d’une formation d’enseignants organisée par la Direction de l’action culturelle de l’Académie de Créteil pour présenter le MRN et son projet de musée nouveau.
Le MRN accueillera le 23 janvier 2018 un autre stage sur le thème « Art et pouvoir ».


Dans le cadre du dispositif « la Culture et l’Art au collège », soutenu par le département de la Seine-Saint-Denis, le MRN poursuit son travail avec une classe de 3e du collège Jean Zay à Bondy.
Après avoir découvert l’univers de la BD sous l’Occupation et à la Libération, les élèves ont abordé le processus de création d’une BD historique lors d’une séance oragnisée au musée le 21 décembre.

[Crédit photo : MRN/X.Aumage]

Séminaire de la Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives

Le 7 décembre, le MRN a participé au séminaire du réseau des Musées et mémoriaux des conflits contemporains organisé par la DPMA. Thomas Fontaine a animé une table-ronde sur le rôle des lieux de mémoire, autour du thème « interpeller, questionner, donner à réfléchir ». Cette lettre d’information vous tiendra informés des prochains séminaires et manifestations du réseau.

CLL XX, un brassard pour une IVe République. MRN/fonds Rossignol
Ce brassard de tissu a été porté par Henri Rossignol, membre du Comité local de Libération (CLL) du 20earrondissement de Paris. À ce titre il est chargé de veiller à l’application des décisions prises par le Comité pour le rétablissement de la légalité républicaine et l’administration civile de l’arrondissement. Il doit donc être immédiatement identifiable. C’est pourquoi le CLL émet un document attestant son appartenance à cet organisme et lui demande de porter un brassard spécial devant comporter un certain nombre d’éléments.

Bien que réalisé de manière improvisée avec les « moyens du bord », le brassard respecte à la lettre les consignes données. On y retrouve donc quelques symboles et inscriptions reconnaissables comme les couleurs bleu, blanc, rouge du drapeau français, la Croix de Lorraine, la mention « CLL XX » – sigle du Comité local de libération du 20e arrondissement de Paris –, ainsi qu’un galon transversal jaune cousu sur l’ensemble. Enfin, le même tampon validant le document est apposé sur le brassard.

Notice rédigée par Clément Monnier, stagiaire de 3e au MRN. Une notice plus complète est disponible sur le site internet du musée sous ce lien.

[Crédit photo : MRN/M.Mingot Nicaise]

Souvenir de Noël 1942 au Stalag XC. MRN/fonds Georges Forestier.

Fait prisonnier dans les Vosges en juin 1940, Georges Forestier, comptable et véritable mélomane, consacre sa période de captivité à monter des spectacles et à créer des musiques pour divertir ses compagnons de détention du Stalag XC (Niemburg-sur-Weser en Basse Saxe).

À l’approche de la fin de l’année, loin de leur foyers, les prisonniers doivent lutter contre le « cafard » et toutes les occasions sont bonnes pour se distraire et conserver des rituels. Georges Forestier ramène de Stalag plusieurs menus – illustrés et signés pour mémoire par ses camarades de baraque – réalisés entre 1941 et 1945 au moment des principales fêtes de l’année (Pâques, Noël et nouvel An). Le menu du réveillon 1941 ne laisse pas de doute quand à sa frugalité (« potage barbelés », « fois gras zone nono », « crème renversante » ou encore « café restrictions »). L’humour et la dérision sont également un moyen fort de resserrer des liens de camaraderie qui se perpétuent après guerre au sein notamment des associations d’anciens PG.

Le samedi 2 décembre 2017, le Musée de la Résistance nationale a participé à la 14e édition des « Rencontres et dédicaces autour du livre Résistant » organisée par l’Association des Amis de la Fondation de la Résistance dans les salons des Fondations de la Résistance et pour la Mémoire de la Déportation.

À cette occasion, Claude Plumail, dessinateur de la série Résistances (4 tomes parus aux éditions du Lombard), a officiellement remis au MRN certains de ses dessins préparatoires aussi appelés rough.

Ce don est l’aboutissement du travail de conseiller historique réalisé par Xavier Aumage et le MRN dans le cadre de l’écriture du scénario conçu par Jean-Christophe Derrien.

[Crédit photo : MRN/J.Riou]

 


Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne

Le Musée de la Résistance nationale est un musée associatif qui œuvre à la transmission de la mémoire et des valeurs de la Résistance en organisant de multiples initiatives, alliant culture, histoire et mémoire, de manière vivante et intergénérationnelle, à destination de tous les publics.
Il conserve, enrichit et valorise une collection exceptionnelle de plus d’un million de pièces sur la Résistance française.
Le réseau Musée de la Résistance nationale qui regroupe 25 associations et sites muséographiques est reconnu d’utilité publique. Il a reçu l’agrément Jeunesse et Education populaire.

Parc Vercors
88 avenue Marx Dormoy
94500 Champigny-sur-Marne
Pour tout renseignement
Tel : 01 48 81 00 80
www.musee-resistance.com

Le Musée de la Résistance nationale est soutenu par les ministères de la Culture (Musées de France, DRAC, Archives nationales), de l’Éducation nationale et des Armées (DPMA) ; la ville de Champigny et le Conseil départemental du Val-de-Marne, le Conseil régional Ile-de-France, les conseils départementaux de Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine ; la ville de Paris.
Le MRN remercie également les comités d’entreprise CCAS EDF-GDF, CRE RATP, CCE SNCF, CCE BERIM, la CARAC, France Mutualiste et la SNCF.

 

À propos de fmd

Fondation reconnue d'utilité publique

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Fondation pour la mémoire de la déportation

La FMD n’est pas responsable du contenu des manifestations et des ouvrages présentés sur ce site

The FMD does not assume any liability or responsibility for the content of the events or works shown on this web side

Die FMD übernimmt keinerlei Verantwortung für die hier vorgestellten Publikationen und deren Inhalte