//
Vous lisez...
Actualités, Blog, Lettres d'information

Nouveautés du Musée de la Résistance en ligne

Le Musée de la Résistance en ligne propose aux internautes une base de données de près de 6500 faits de Résistance recensés en Ile-de-France, établie à partir des archives de la répression : http://www.museedelaresistanceenligne.org/evenement.php.
Elle a été mise en ligne  grâce au soutien du Conseil départemental des Yvelines, de la DRAC Ile-de-France et du Service interministériel des Archives de France.
Cette base de données est issue des recherches effectuées pour la réalisation du DVD-ROM « La Résistance en Ile-de-France » édité en 2004. C’est à cette période qu’ont été rendus accessibles au public les rapports des Renseignements généraux du département de la Seine pour la période de la Seconde Guerre mondiale conservés aux archives de la Préfecture de Police. La base commença donc par être alimentée par cette source mais ces rapports ne couvraient que certaines formes d’action de la résistance, celles sur la voie publique : propagande, manifestations, attentats et sabotages. Il fut alors décidé de conserver son caractère homogène à cette base en la complétant par les archives de Seine-et-Oise et Seine-et-Marne émanant des forces de répression et couvrant les mêmes types d’activité.
Il a donc été décidé de restreindre volontairement la base aux archives de la répression, sur la période s’étendant de juillet 1940 à la mi-août 1944, juste avant la période des combats de la libération.
Nous espérons que sa mise en ligne sur internet permettra aux chercheurs qui le souhaitent de la compléter avec les fonds d’archives non explorés tout en lui gardant sa spécificité.
 
Par ailleurs, à l’occasion du 75e anniversaire de la création de la médaille de la Résistance française, le Musée de la Résistance en ligne vous propose de découvrir les médailles de la Résistance instituées en Europe de l’Ouest, du Nord et du Sud, dans les pays d’Europe centrale et en URSS. En effet, l’une des caractéristiques essentielles de ce conflit mondial tient à l’engagement des civils au sein d’organisations de résistance à l’occupation de leur pays, à l’Ouest comme à l’Est ou encore en Europe du Sud. Sont également présentées quelques distinctions instituées pour récompenser ceux qui prirent part à la lutte contre les Japonais notamment aux Philippines, dans les Indes néerlandaises ou au Laos.

À propos de fmd

Fondation reconnue d'utilité publique

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Fondation pour la mémoire de la déportation

La FMD n’est pas responsable du contenu des manifestations et des ouvrages présentés sur ce site

The FMD does not assume any liability or responsibility for the content of the events or works shown on this web side

Die FMD übernimmt keinerlei Verantwortung für die hier vorgestellten Publikationen und deren Inhalte