//
Vous lisez...
Blog

Le CESE et la Fondation pour la Mémoire de la Déportation rappellent l’importance du devoir de mémoire

Logo petit cese.pngCapture d’écran 2020-04-26 à 08.47.46.png
 Communiqué de presse, Paris le 26 avril 2020

Partenariat « Mémoire et vigilance »

À l’occasion de la Journée nationale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation, le CESE et la Fondation pour la Mémoire de la Déportation rappellent l’importance du devoir de mémoire pour le présent

Alors qu’a lieu aujourd’hui la Journée nationale du Souvenir des Victimes et des Héros de la Déportation, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) s’associe au message rédigé conjointement par les fédérations et associations de déportés et déportées. Ce message doit recevoir la plus large diffusion dans les médias à la demande de la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, à l’occasion de cette journée.

Ce texte, que vous trouverez en pièce-jointe, rappelle notamment l’importance de « Combattre sans relâche les idéologies qui affaiblissent notre modèle républicain et prônent le retour à l’obscurantisme et au fanatisme, promouvoir la tolérance, investir dans l’éducation morale et civique des jeunes générations. »

Le CESE s’associe à ce message un an après sa déclaration solennelle « contre le racisme et l’antisémitisme » du 24 avril 2019, qui avait lancé la signature, intervenue le 2 octobre dernier, d’un partenariat « Mémoire et vigilance » entre le CESE et la Fondation pour la Mémoire de la Déportation (FMD). Ce partenariat, qui vise à sensibiliser le public à l’histoire des déportations en France et en Europe et à promouvoir le respect des droits fondamentaux et des libertés, s’est manifesté et continuera à se manifester au cours de nombreuses actions de coopération au cours de l’année 2020. 


Le CESE et la FMD ont notamment organisé une table-ronde le 16 janvier sur le thème « Analogies et différences entre les crises des années trente et celles d’aujourd’hui » au CESE. Du 14 au 25 septembre, le CESE accueillera une exposition sur la thématique du retour des déportées et déportés des camps de concentration. Le 24 septembre, une journée d’étude sur la thématique des femmes dans la déportation se tiendra au CESE. Le même jour, le CESE accueillera le lancement du livre « Dictionnaire biographique des déportés de France passés par le camp de Mittelbau-Dora et ses Kommandos. 9 000 vies racontées ».


Serge Wolikow, Président de la FMD, déclare « Il est nécessaire de faire vivre les valeurs pour lesquelles les déportés ont surmonté l’horreur des camps : celle du refus de toute forme d’exclusion et de racisme et celle d’indignation quand l’homme est menacé dans sa liberté, sa dignité et sa vie ». Patrick Bernasconi, Président du CESE, rappelle « Mettre en commun nos volontés et nos forces est nécessaire pour assurer un travail de mémoire et une obligation de connaissances, afin de porter ensemble les valeurs d’une République solidaire et fraternelle ».

Pour plus d’informations :

www.lecese.fr

Twitter : @lecese

Blog : loeilducese.fr

À propos de fmd

Fondation reconnue d'utilité publique

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Fondation pour la mémoire de la déportation

La FMD n’est pas responsable du contenu des manifestations et des ouvrages présentés sur ce site

The FMD does not assume any liability or responsibility for the content of the events or works shown on this web side

Die FMD übernimmt keinerlei Verantwortung für die hier vorgestellten Publikationen und deren Inhalte

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :