//
Vous lisez...
Actualités, Blog, Film

Film | Projections présentées par le mémorial de Caen

Voici les films présentés par le mémorial de Caen :

Prog.2

Mercredi 1 avril 2015 de 19h15 à 21h00 au Mémorial de Caen 

Projection du Film : « Les Faussaires de l’Histoire »

En présence de son réalisateur Michael Prazan et de l’historienne Valérie Igounet

« Les Faussaires de l’Histoire » est une histoire du discours négationniste en France et de sa diffusion à l’international, ces dernières décennies. Grâce à l’expertise de personnalités et des meilleurs historiens d’archives méconnues et souvent inédites, ce documentaire revient sur l’histoire d’une escroquerie intellectuelle et antisémite. Il retrace rigoureusement son histoire, à commencer par son apparition dans l’immédiat après-guerre chez les nostalgiques du nazisme et de la collaboration. Dans les années 70, sous l’influence d’une extrême-gauche « antisioniste », le négationnisme subit une certaine réorientation, qui s’étend ensuite jusqu’à la fin des années 90 vers le monde arabo-musulman, portée par la star déchue du parti communiste Roger Garaudy.
Le documentaire, au montage acéré, décortique pour mieux le comprendre et le conjurer le discours de haine qui se dissimule derrière les masques de l’historicité et du militantisme politique. Alors que disparaissent aujourd’hui les derniers rescapés du plus grand génocide du XXe siècle, ce film est aussi un cri d’alarme devant les offensives que continuent de mener, sur plusieurs continents, les faussaires de l’histoire.

Un film de 52mn réalisé par Michaël Prazan, co-écrit avec Valérie Igounet (coproduction Talweg – CNRS Images, avec la participation de France Télévisions et de TV5 Monde).

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

 

 

Mercredi 7 avril à 20h15 au Café des Images

« A la vie » suivit d’un débat en présence du réalisateur Jean-Jacques Zilbermann

A la fin de la guerre, Hélène tente de retrouver Lily qui a été sa compagne de déportation dans les camps nazis. En 1960, Rose, son amie, retrouve la trace de la jeune femme et fait la surprise à Hélène. Ensemble, elles passent quelques jours au bord de la mer à Berck-Plage. Elles n’ont pas perdu leurs peurs : il faut toujours finir son pain et ne rien jeter. Hélène est mariée à Henri. Bien qu’elle l’aime beaucoup, elle n’est pas heureuse avec lui, leur vie sexuelle étant peu satisfaisante. La jeune femme a du mal à ne pas évoquer les camps alors que ses amies l’encouragent à tourner la page et surtout vivre son idylle avec un jeune maître nageur…

Entréé payante au tarif habituel du cinéma

 

À propos de fmd

Fondation reconnue d'utilité publique

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Fondation pour la mémoire de la déportation

FMD in English

English

FMD auf Deutsch

Suivez-nous sur

Soundcloud